cisaille


cisaille

cisaille [ sizaj ] n. f.
• fin XIIIe; lat. pop. °cisacula, altér. de °caesacula, plur. neutre de °caesaculum, du class. caedere « couper »
I
1(Généralt au plur.) Gros ciseaux (ou pinces coupantes) servant à couper les métaux, à élaguer les arbres, etc. forces. Les cisailles se manœuvrent à la main. Cisailles de jardinier. cueilloir, sécateur, taille-haie.
2(Généralt au sing.) Appareil à deux lames, dont l'une est mobile, servant à découper des tôles, du carton fort, etc. Cisaille de tôlier. cisoires. Cisaille de ferblantier. Cisaille circulaire, dont les lames coupantes sont deux disques au bord tranchant. Couper des boulons à la cisaille.
II(1324; de cisailler) Techn. Rognures de métal. De la cisaille d'argent.

cisaille nom féminin (latin populaire cisaculum, du latin classique caedere, couper) Outil en forme de ciseaux utilisé pour couper des matières dures (métaux, carton, etc.). [S'emploie au pluriel avec le même sens.] Rognure de métal qui provenait de l'ajustage des monnaies. Lame perforée provenant du découpage des flans monétaires. ● cisaille (difficultés) nom féminin (latin populaire cisaculum, du latin classique caedere, couper) Nombre 1. Une cisaille, au singulier = une machine de coupe à deux lames. 2. Des cisailles, généralement au pluriel = un outil en forme de pince coupante ou de gros ciseaux. ● cisaille (expressions) nom féminin (latin populaire cisaculum, du latin classique caedere, couper) Cisaille circulaire, machine comportant deux molettes tranchantes pour le découpage de pièces de tôle suivant un contour particulier. Cisaille à lames, machine pour le découpage des feuilles de tôle suivant un tracé rectiligne. ● cisaille (synonymes) nom féminin (latin populaire cisaculum, du latin classique caedere, couper) Cisaille à lames
Synonymes :

cisaille
n. f. Gros ciseaux servant à couper des tôles, à tailler des arbustes, etc.

CISAILLE, subst. fém.
A.— Appareil, outil servant à couper.
1. Gén. au plur. Outil en forme de ciseaux, à lames fortes, servant à découper du carton, du métal en feuille, à élaguer les arbres ou tailler les haies, etc. Cisailles à main; cisailles de chirurgien, d'horticulteur, de jardinier :
... il [Coupeau] coupait son zinc en artiste. D'un tour de compas, il avait tracé une ligne, et il détachait un large éventail, à l'aide d'une paire de cisailles cintrées; ...
ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 481.
[P. anal. de forme] Fer à repasser servant à tuyauter, formé de deux tiges rondes croisées. Elle préparait les cisailles et les madeleines pour gaufrer elle-même son plus joli « devant » de lingerie fine (COLETTE, La Maison de Claudine, 1922, p. 132).
2. Gén. au sing. Appareil à deux lames, dont l'une est fixe et l'autre mobile, servant à découper du carton, du métal en feuille ou en barre. Cisaille d'établi; cisaille mécanique. La cisaille, et la tronçonneuse (...) permettent de couper des fers de très grosses sections (Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 2204).
SYNT. Cisaille de relieur, de zingueur; cisaille à billette, à guillotine. Cisaille circulaire. Où les lames sont remplacées par deux disques de métal tranchants.
Rem. 1. Cisaille « outil en forme de ciseaux » est un subst. fém. plur. selon Ac. 1835-1932, LITTRÉ, DG, GUÉRIN 1892, Lar. 20e — Lar. Lang. fr. Le sing. ou le plur. sont indifféremment admis par BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et DUB. Ds la docum. le plur. est le plus fréq., mais on rencontre aussi le sing. L'ouvrier taillait tranquillement son zinc à coups de cisaille, penché sur l'établi, pareil à un tailleur coupant chez lui une paire de culottes (ZOLA, op. cit., p. 479). Il avait avec une cisaille coupé les mailles du grillage qui fermait encore le camp à quelques endroits (VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 365). 2. Pour cisaille « appareil dont une lame est fixe », le plur. utilisé pour désigner un seul obj. n'apparaît que dans l'ex. suiv. Il [l'ouvrier layetier qui fabrique ses clous] presse avec le genou droit la branche mobile des cisailles qui taillent les pointes tout en rognant les fils de fer (NOSBAN, Nouv. manuel complet du menuisier, t. 2, 1857, p. 203). Selon DUPRÉ 1972 ,,On n'emploiera (...) le singulier cisaille que pour parler d'une machine comportant une seule lame principale; et on se servira du pluriel cisailles pour désigner ces gros ciseaux, qui comportent deux lames égales.``
B.— P. méton. Rognure de métal; en partic. rognure provenant de la fabrication des monnaies. De la cisaille (Ac. 1835-1878); fondre de la cisaille (Lar. 19e).
Prononc. et Orth. :[]. Cisailles et cisaille ds Ac. 1694-1932. Cisaille en vedette Ac. 1694 et Ac. 1932 seulement, en 1932 à côté de cisailles. Étymol. et Hist. 1. 1214 une cisaille « ciseau (ici sert à couper du tissu) » (ANGER, Trad. Vie St Grégoire, éd. P. Meyer ds Romania, t. 12, p. 182, 2260); av. 1285 plur. cisailles (de barbier) (RUTEBEUF, Œuvres, éd. E. Faral et J. Bastin, II, 262, 33); 1680 « gros ciseaux pour couper le métal » (RICH.); 2. 1324 cisaille « rognures de métal » (A.N. JJ 62, f° 139 v° ds GDF. Compl.). Du lat. vulg. cisacula « instrument pour couper », altération (cf. ciseau) du lat. vulg. caesacula, plur. neutre collectif de caesaculum formé à partir du rad. caes- de caedere « couper » (v. ciseau) avec le suff. instrumental -aculum, v. -aille. Fréq. abs. littér. :37.

1. cisaille [sizɑj] n. f.
ÉTYM. 1214, « ciseau pour couper le tissu » du lat. pop. cisaculum, lat. class. cæsalia « ciseau ».
1 (Souvent au plur.). Gros ciseaux servant à couper les métaux en feuilles, à élaguer les arbres ( Élagueur), à couper de grosses épaisseurs de papier, etc. || Les cisailles ordinaires se manœuvrent à la main. || Cisailles à batterie pour tailler les haies. || Cisailles d'horticulteur, de jardinier. Sécateur; cueilloir.Cisailles de chirurgien.
tableau Lexique de la chirurgie.
2 (Souvent au sing.). Appareil à deux lames, dont l'une est mobile, servant à découper des tôles, du carton fort, etc. || Cisaille de zingueur, de chaudronnier. || Cisaille de tôlier. Cisoires. || Cisaille d'établi. || Cisaille de ferblantier, dont l'une des branches est fixe, l'autre se mouvant à la main. || Cisaille à guillotine, formée de deux lames coupantes dont l'une est fixe et l'autre animée d'un mouvement de va-et-vient vertical. || Cisaille circulaire, dont les lames coupantes sont deux disques au bord tranchant. || Cisaille à vapeur, hydraulique. || Cisaille de relieur.Couper des têtes de boulon à la cisaille.
tableau Noms de machines.
tableau Noms d'outils.
DÉR. Cisailler.
HOM. 2. Cisaille.
————————
2. cisaille [sizɑj] n. f.
ÉTYM. 1324; subst. verb. de cisailler.
Rognure de métal. || De la cisaille d'argent.Spécialt. Rognure qui provient de la fabrication des monnaies. || Fondre de la cisaille.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cisaillé — cisaillé, e adj. Ruiné ; fauché : Je suis complètement cisaillé …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • cisaillé — cisaillé, ée (si zâ llé, llée, ll mouillées) part. passé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cisaille — Cisaille. s. f. ne se dit gueres qu au plur. Gros ciseaux à couper des plaques de metal d or & d argent. Il signifie aussi ce qui reste des pieces coupées quand on fait la monnoye …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cisaille — Une cisaille est un outil de la famille du ciseau, utiliser pour le découpage de matériaux autres que le papier. Principe du cisaillage Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • CISAILLE — n. f. T. d’Arts Rognure qui reste de la monnaie qu’on a fabriquée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Cisaille/presse-plieuse — La cisaille/presse plieuse est un appareil offrant les options d’une cisaille et d’une presse plieuse combinées permettant ainsi de couper et de plier une feuille de métal. Une machine combinée occupe la moitié de la superficie qu’exigent deux… …   Wikipédia en Français

  • Cisaille circulaire — ● Cisaille circulaire machine comportant deux molettes tranchantes pour le découpage de pièces de tôle suivant un contour particulier …   Encyclopédie Universelle

  • Cisaille à lames — ● Cisaille à lames machine pour le découpage des feuilles de tôle suivant un tracé rectiligne …   Encyclopédie Universelle

  • Cisaille guillotine — La cisaille guillotine sert à découper les tôles en métal. Elle est largement répandue dans l industrie transformatrice des métaux, principalement dans les chaudronneries et les métalleries. Agissant comme la lame d une guillotine ou d une paire… …   Wikipédia en Français

  • Cisailles guillotine — Cisaille guillotine La cisaille guillotine porte un nom célèbre de par l histoire, dans le but de créer une métaphore : cette machine largement répandue dans l industrie transformatrice des métaux (principalement chaudronneries et… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.